Courage Fillon ! A droite, la victoire des primaires avait provoqué des sauts de cabris du côté des Républicains proches de François Fillon en Alsace. Ils avaient fait la peau aux Sarkozistes et à « Fabienne » en un coup. Aujourd’hui, les sondages, même les plus relatifs, donnent le champion « sous Marine » ! De quoi faire pleurer la Sarthe et, qui sait, regretter Sarkozy. Au-delà des grandes messes, on entend de plus en plus de cadres dénoncer la froideur de l’homme, les purges visant les Sarkozistes et le dédoublement des structures du mouvement pour court-circuiter les réseaux rebelles. Assez pour qu’un député LR appelle à un choc affectif. Pour François Fillon, la première des thérapies concernera donc les militants… La seconde, les Français, […]

Vous n'êtes pas encore abonné et souhaitez lire cet article ?
Découvrez tous nos abonnements et rejoignez-nous.

Pas encore abonné(e) ?
Découvrez Hebdi à partir de 2€ !

Découvrez nos différentes offres d'abonnements et créer votre compte pour accéder à l'ensemble des articles d'HEB'DI Tag
Abonnez-vous