Hier encore, le Ministre des Collectivités Territoriales passait en Alsace. Autoritaire et menaçant, s’appuyant sur la Loi NOTRe, il a annoncé une reprise en main. Une structure qui marche, ça dérange les défenseurs de la loi signée par l’ensemble des ministres de gauche, Emmanuel Macron compris !   L’État contre les départements Pour Jean-Michel Baylet : « Le Département est en charge de la solidarité. Il ne peut donc pas continuer à financer l’action économique », « Si une solution est trouvée de manière consensuelle, c’est mieux, mais sinon, l’État prendra ses responsabilités et fera appliquer la loi »… À défaut de CRS, l’État fera charger les hussards noirs de la juridiction administrative. Tout cela s’est sans doute négocié ou affiné lors d’un riche […]

Vous n'êtes pas encore abonné et souhaitez lire cet article ?
Découvrez tous nos abonnements et rejoignez-nous.

Pas encore abonné(e) ?
Découvrez Hebdi à partir de 2€ !

Découvrez nos différentes offres d'abonnements et créer votre compte pour accéder à l'ensemble des articles d'HEB'DI Tag
Abonnez-vous