Vient de paraître ce livre de plus de 380 pages, édité par I.D. l’Edition, qui nous ouvre les portes du quotidien, mal connu, de la noblesse alsacienne au XIXe siècle.

Marc Glotz, son auteur, spécialiste de la noblesse alsacienne, ancien directeur d’école, vice-président de la Société d’Histoire du Sundgau, a réussi avec tact et bonheur à exploiter des archives privées, soit un exceptionnel ensemble de correspondances et de photos conservées par des familles attachées à leur histoire.

Marc Glotz a utilisé ces écrits d’une grande qualité littéraire pour nous présenter une histoire de la noblesse d’Alsace entre 1800 et 1914 avec un éclairage particulier sur la guerre de 1870-1871 et l’époque du Reichsland.

C’est à partir des souvenirs de Louis de Mullenheim, mais surtout des lettres de son épouse Jeanne, née Coëhorn, adressées à sa cousine Adèle de Dalwigk, que Marc Glotz a pu reconstituer la passionnante histoire étalée sur quatre générations de deux familles aristocratiques alsaciennes, les Coëhorn et les Mullenheim tout au long du XIXe siècle.

« Au-delà de cette chronique familiale vivante et souvent édifiante, c’est une fresque des us et coutumes d’une époque, ainsi que de nombreux épisodes de l’histoire de l’Alsace et de l’Europe qui défilent à travers le regard de la noblesse de notre province. »

CP

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Miroir de la Noblesse Alsacienne au XIXe siècle

Par Marc Glotz (I.D l’Édition, 2018)

Laisser un commentaire