Canard laquais

Dans son édition du 3 avril, le Canard Enchaîné s’était ému du fait que la justice avait obligé France 2 à associer Hamon, Philippot et Asselineau au débat que la chaîne publique avait organisé jeudi soir dans le cadre des élections européennes. Il se demande notamment si “c’est aux tribunaux  de décider qui a le droit ou pas de participer à une émission télé?” On l’a connu plus sourcilleux sur la morale et le fonctionnement de la démocratie. Est-ce à dire qu’on ne lirait dans le Canard que ce qui arrange le Canard?

Même si le Conseil d’Etat a finalement donné raison à France 2 (nous n’avons pas lu la décision), on rappellera quand même au Canard que France 2 est une chaîne publique financée par l’ensemble des contribuables français quelles que soient leurs opinions et, accessoirement, que tous les courants politiques ont le droit de s’exprimer, a fortiori dans la perspective d’élections, qu’ils aient l’heur de plaire ou non au Canard et bien que la télé ait le droit de faire ce qu’elle veut avec l’argent public.

Giflée jaune

La Montagne rapporte que le couple Ennrick et Christel s’était marié le 16 février dernier en mairie de Montluçon, joliment vêtu de gilets jaunes pour symboliser l’ambiance bucolique du rond-point sur lequel les tourtereaux s’étaient rencontrés. Après le coup de foudre, les coups tout courts, puisque le jeune marié a été incarcéré dès le 14 mars pour violences conjugales. Dans le désordre: intimidations, humiliations, insultes, crachats au visage, coups.

L’homme était déjà connu de la justice, notamment pour port d’armes, violences, rébellion et outrages.

Si ça se trouve, il y a même des casseurs parmi les gilets jaunes!

Français arriérés.

Après les Grecs, les Français représentent la plus grosse proportion d’Europe des arriérés immobiliers parmi les ménages modestes. Près de 17% d’entre eux sont en retard pour le paiement de leur loyer ou le remboursement de leur crédit immobilier, selon le 4e rapport de la Fondation Abbé-Pierre et de la Fédération européenne des associations nationales travaillant avec les sans-abri (FEANTSA).

En dix ans, ce chiffre a grimpé de plus de 24% en France qui occupe ainsi la quatrième place de ce classement derrière la Grèce (13,5%), Chypre (7,6%) et l’Irlande (6,7%). Et pourtant, seulement 20% des ménages modestes français consacrent plus de 40% de leurs revenus disponibles dans leurs dépenses de logement.

L’explication se trouve dans un chiffre: 33,4%. L’explication tient dans la hausse de 33,4% du coût du logement pour les ménages pauvres, qu’ils soient locataires ou propriétaires, en France en 2017. La deuxième plus forte augmentation, derrière la Finlande (33,5%), parmi le top 10 des pays avec les parts de ménages en arriérés immobiliers les plus élevées.

Manque  plus qu’un Think tank pour proposer d’imposer un loyer fictif aux propriétaires….

Bouté!

Boutéflika profite de sa démission pour demander pardon au peuple algérien.

Ah bon? Pourquoi?

Corruption de jugement

L’Huma exige en pleine “une” la libération de Lula, l’ex-président brésilien, en prison pour corruption.

Pour l’Huma, il y a corruption de gauche et corruption de droite. Attention, faudrait pas confondre!

Femmeéopathie

Puisqu’on est en pleine poilade, j’ai lu quelque part qu’un groupe de féministes avait souhaité rendre un “femmage” à la place de l’hommage traditionnel à la grande cinéaste Agnès Varda qui n’en demandait pas tant.

Outre le fait que ce genre de revendication illustre une méconnaissance totale de la langue française et de l’étymologie, elle ridiculise et discrédite totalement la cause qu’elle est censée défendre.

Pantouflage

Enfin une bonne nouvelle pour les fonctionnaires ! France 3 Aquitaine nous apprend que les Charentaises bénéficient, depuis le 29 mars, d’une IGP, c’est-à-dire une “Indication Géographique Protégée” qui couvre la fabrication de ce chausson traditionnel, utilisant la technique originelle du “cousu-retourné”, dans une aire géographique limitée à la zone Charente-Périgord.

C’est aussi l’occasion d’apprendre qu’il y a une Association pour la Promotion de la Charentaise (APC). On en apprend tous les jours.

Rendre à Cesare les baffes qui reviennent à Cesare

Heb’di ne peut passer à côté de l’hommage légitime qui revient à tous les bien-pensants défenseurs de Cesare Battisti (entre autres : Mitterrand François qui lui accorda l’asile et Mitterrand Danièle toujours aussi clairvoyante, Gille Lemaire, membre d’ATTAC, Gérard Streiff, écrivain, Bernard-Henri Lévy, pas à une connerie près, Guy Bedos, toujours aussi drôle, Philippe Sollers, Moustaki, Noël Mamère, Marie-Georges Buffet, l’inénarrable Fred Vargas qui lui maintien aujourd’hui encore son soutien (comme c’est beau!).

Bertrand Delanoë  qui l’avait mis “sous la protection de la Ville de Paris” (comme au Moyen-âge!), bref tout un aréopage qui ne manque pas de grands airs et qui, pendant des années, n’a cessé de défendre honteusement et aveuglément un criminel de la pire espèce qui s’est drapé dans une idéologie bancale aux seules fins d’assouvir sa soif de sang et de renommée.

Il a eu les deux, au prix de la vie de quatre innocents qu’il a fini par reconnaître avoir tués. Encore bravo messieurs-dames!

Laisser un commentaire