Le pot aux roses a été découvert au printemps dernier quelques semaines à peine après la fusion de deux communautés de communes voisines de l’extrême sud de l’Alsace, celle de « La Porte d’Alsace-secteur de Dannemarie » (33 communes) et celle de « La vallée de la Largue » (12 communes). Ce mariage étant la conséquence de la loi NOTRe instaurant un nouveau découpage territorial. Née de cette fusion, la nouvelle entité baptisée « Communauté de communes Sud-Alsace-Largue » a alors découvert dans les tiroirs de l’ex com-com de la vallée de la Largue plusieurs factures « oubliées ». L’ancienne collectivité n’avait tout simplement pas payé plusieurs organismes publics et entreprises privées. Des élus très discrets sur le sujet Plutôt […]

Vous n'êtes pas encore abonné et souhaitez lire cet article ?
Découvrez tous nos abonnements et rejoignez-nous.

Pas encore abonné(e) ?
Découvrez Hebdi à partir de 2€ !

Découvrez nos différentes offres d'abonnements et créer votre compte pour accéder à l'ensemble des articles d'HEB'DI Tag
Abonnez-vous