Les dessins de la semaine

Lundi : Pas de panique, ce n’est qu’une urgence

Mardi : L’équation impossible

Mercredi : Prise de risque et responsabilité limitée !

Jeudi : Une réclamation ?

Vendredi : Ça carbure au sans plomb… dans la cervelle !

Vendredi c’est beau la vie, pour les grands et les petits

Porte-à-faux

 « C’est une catastrophe pour la municipalité, Yves Barniol le maire d’Elne, une petite commune située à une dizaine de kilomètres au sud de Perpignan, ne décolère pas depuis la découverte de l’escroquerie qui a ébranlé le musée de la ville. »

C’est-à-dire que voyez-vous,  la collection du musée local entièrement consacrée au peintre Etienne Terrus, l’enfant du pays, était en fait composée à 60% de faux tableaux, dessins ou aquarelles ! La chose a été découverte par un commissaire d’expositions et historien d’art chargé par la mairie de réorganiser le musée autour de nouvelles acquisitions provenant de la région.

Du coup, le musée entièrement rénové a été inauguré vendredi dernier… avec une collection amputée de 82 tableaux !

On comprend bien la colère du maire d’Elne, comme on imagine l’émoi à Strasbourg si quelqu’un venait à découvrir que la plupart  des œuvres du musée de Tomi Ungerer sont en réalité des faux réalisés par Véesse…

Mais chut, c’est un secret.

Synthe mise au vert

Faut les voir, ces petites frimousses qui font la grimace en disant au micro du journaliste que « c’est bio, mais bon, c’est pas comme à la maison ».

Il faudra un peu de temps pour convaincre les habitants de Grande-Synthe et leurs tendres chérubins à se mettre au vert, parce que ça coûte un bras. Mais après la mise en place de cantines scolaires 100% bio, le maire de la ville veut aujourd’hui aller plus loin en implantant un circuit de production local, sans pesticides. N’empêche, l’histoire est belle et montre que même dans des villes périphériques comme cette cité ouvrière proche de Dunkerque, les idées alternatives infusent et se diffusent petit à petit.

Un des fournisseurs des cantines de Grande-Synthe, un jeune agriculteur fraichement installé dans la ferme de Pitgam explique :

« Ce que je voulais, c’est faire un produit que je puisse vendre moi-même. Quand il y a la confiance qui s’installe, il n’y a plus besoin de label bio ou quoi.  Le client sait comment on travaille. »

C’est simple, mais bon à entendre, et c’est à visionner sur l’excellent site d’information indépendant Explicite.

Tagada c’est beau la vie

Une facture de 17,8 kg de fraises Tagada achetées dans une boutique Haribo de la Haute-Garonne  figure dans les dépenses de campagne du candidat Macron pour la présidentielle de 2017 ! Le quotidien La Dépêche du Midi a enquêté, et a levé le mystère : lors du la journée internationale des droits des femmes, les marcheurs locaux ont distribué des tracts résumant les propositions du candidat Macron sur le sujet. Et puis quelqu’un a eu la lumineuse idée d’accompagner ces tracts de petits sachets de bonbons…

Des fraises tagada roses hein, histoire d’être bien en phase avec l’esprit de la journée des droits des femmes et de ne pas l’édulcorer. On ne lésine pas sur la com’ intelligente et subtile chez LREM !

Président pellicules

La visite d’Etat de trois jours d’Emmanuel Macron à Washington a beaucoup inspiré les talk-shows américains, et c’est Courrier International qui en a compilé les meilleurs moments.

Et on a bien rit de voir notre président d’acier gérer de façon maladroite les élans amicaux d’un Trump un peu trop enthousiaste.

Non vraiment, c’est un régal, comme le goût légèrement acidulé d’une fraise tagada !

 

Fraisement vôtre,

Rosalie

Les dessins de la semaine

Lundi : Congé pascal…

Mardi : Au moins un train qui partira à l’heure !

Mercredi : On tourne en rond

Jeudi : La rue déraille !

Vendredi : Jupiter peut remercier le Soleil

Les dessins de la semaine

Lundi : Montpellier, fac de Droit… dans ta gueule !

Mardi : Des idées bien de chez nous pour lutter contre le terrorisme

Mercredi : La cloche a sonné !

Jeudi : L’unité nationale à la française

Vendredi : Whirlpool, prime à la casse… sociale !

Les dessins de la semaine

Lundi : Nouveau look pour une nouvelle vie ?

Mardi : Scoop toujours !

Mercredi : Sous les pavés, le privé

Jeudi : La grève en marche !

Vendredi : Pourquoi s’arrêter en si bon chemin ?

 

Les dessins de la semaine

Lundi :

Pourquoi la France ne s’enthousiasme pas pour les J.O. ?

Mardi :

La vie duraille

Mercredi :

Au moins on n’aura plus de poux

Jeudi :

The sound of silence

Vendredi :

À armes égales

Les dessins de la semaine

Le Lundi : La survie, c’est pas une vie

Le mardi : Legs d’une vieille canaille

Le mercredi : Les “bienfaits” de la civilisation

Le jeudi : Tuée une deuxième fois

Le vendredi : L’arme à l’œil

Maintenant, il faut patienter jusqu’à la semaine prochaine !

Salut, bisame !

Les dessins de la semaine

Lundi : Quand les rats quittent le navire…

Mardi : Le comble de l’écologie : devenir une usine à gaz !

Mercredi : Fakebook

Jeudi : Des pâtes, oui mais aux truffes !!!

Vendredi : Une bonne tête de vainqueur

Les dessins de la semaine

Lundi : Un nouveau “compte pénibilité”

Mardi : Jean n’est plus…

Mercredi : L’art de rester vivant

Jeudi : Bientôt un Bac Lettres…de l’alphabet !

Vendredi : L’Abbé Pierre leur fera un peu de place dans sa tombe

Les dessins de la semaine

Lundi : Tout doit disparaître !

Mardi : La nouvelle arme chimique de Daesh

Mercredi : Saga Africa

Jeudi : “La faute au twist”

Vendredi : La boucle est bouclée

 

Les dessins de la semaine

Lundi : Les grands principes bio… dégradables !

Mardi : Merkel sans gouvernement, le sort s’acharne contre Angela

Mercredi : La culture des clopinettes

Jeudi : Crise du beurre ? De mal en pis.

Vendredi : Cul-sec !

Jeudi : Sortez de votre zone de confort !

Avec la langue…

« Pays invité d’honneur du marché de Noël 2017 à Strasbourg, l’Islande va faire chanter les visiteurs à travers un karaoké géant, place Gutenberg. Une partie des paroles est en islandais. Ce karaoké est annoncé comme étant le plus dur du monde » nous apprend France 3, avec une touche de -comment dire ?- d’effort humoristique : « Nos amis islandais laisseront donc un souvenir impérissable de leur passage à Strasbourg. Après avoir provoqué moult mésaventures à l’infortuné sapin de la place Kléber par l’entremise de leurs trolls ».

Si la langue ne vous fait pas peur, rendez-vous donc au village islandais, place Gutenberg, chaque samedi de 17 à 18 heures, à partir du 24 novembre.

… De bois !

Il est de plus en plus fréquent de voir que c’est paradoxalement dans les petites communes que « fleurissent des idées de projets de développement local qui peuvent contribuer au rayonnement des territoires ». Pour la Gazette des Communes, c’est l’exemple de Preuschdorf (Bas-Rhin) qu’il faut retenir, commune où « a vu le jour, cette année, un bâtiment innovant, construit en bois de hêtre local – de la forêt des Vosges du nord -, un bâtiment biosourcé et passif d’un point de vue énergétique ».

L’innovation – l’utilisation du bois local qui ne l’était pas jusqu’alors dans la construction – est partie de plusieurs constats dans les petites communes : ici une scierie allait fermer, là un artisan dans la construction de maisons en bois ne trouvait pas de ressources, ailleurs une friche industrielle était à rénover, décrit Mickaël Weber, président de la Fédération des parcs naturels régionaux. Ce projet est né de la volonté de trois maires de petite commune et, aujourd’hui, c’est un bel exemple de développement, soutenu par le PNR des Vosges du nord

Cependant, l’article précise que, si « les parcs naturels régionaux constituent de véritables incubateurs d’innovation (…) rien n’est possible sans les fonds d’investissements nécessaires »… Il faut croire que les investisseurs n’ont plus le goût du risque.

Fidèle à lui-même…

Le souverain pontife gardera sa bonne vieille papamobile, nous voilà rassurés ! Rassurés de savoir qu’il ne la remplacerait pour rien au monde… Pas même pour la somptueuse Lamborghini Huracan blanche qu’il a reçu en cadeau, ce mercredi : un modèle unique d’une valeur approximative de 200 000 euros !

Le souverain pontife ne cède donc pas aux sirènes du bling-bling, il ne garde pas le véhicule : béni et signé, il (le véhicule, pas le Pape) va désormais être mis aux enchères par la maison de ventes Sotheby’s, dans le but de financer plusieurs projets caritatifs dont la reconstruction de la plaine de Ninive, en Irak.

Respect !

… Véesse nous fait une infidélité !

Le Poinçonnet (région Centre-Val de Loire) accueille le sixième salon du dessin de presse et de la caricature Papiers d’Actu  les 18 et 19 novembre prochains.

Ces gens qui tiennent le crayon ne se contentent pas de jeter un regard acide sur le monde. Ils bouffent, picolent, flatulent, rigolent fort, bref : il faut les occuper, surtout lorsqu’ils sont en meute ! Figurez-vous que la plupart demandent à revenir chaque année et que d’autres, qui ont eu vent de la convivialité des lieux, ont déjà mis un pied en travers de la porte pour entrer ”

Tous les mêmes, ces dessinateurs…

Reviens, Véesse ! Nous te pardonnons tes écarts ! Nous aussi, nous pouvons t’offrir d’aller droit dans le mur entre deux orgies, si c’est ce que tu aimes !