Faute de médecins en nombre suffisant, les urgences de Thann sont fermées depuis le 7 novembre. Elles devaient ouvrir six mois plus tard. «C’est une mesure exceptionnelle et temporaire », avait précisé Marie Fontanel, directrice générale déléguée de l’ARS. Un article du 25 octobre du journal L’Alsace précisait : « Mais les responsables de l’ARS et le GHRMSA tiennent à rassurer le public : ni l’hôpital de Thann, ni sa maternité ne sont menacés ». Les deux manifestations réunissant des centaines de personnes n’y ont rien fait. Le 3 février a été décidé que les urgences seront être remplacées par un centre de soins de proximité non programmés, ne fonctionnant que le jour (de 8h à 21h), pour des urgences non vitales. […]

Vous n'êtes pas encore abonné et souhaitez lire cet article ?
Découvrez tous nos abonnements et rejoignez-nous.

Pas encore abonné(e) ?
Rejoignez-nous

Découvrez nos différentes offres d'abonnements et créer votre compte pour accéder à l'ensemble des articles d'HEB'DI Tag
Abonnez-vous