Jean Lassalle, un « terrien » On commencera donc par étudier le parcours de l’homme. Né le 3 mai 1955 à Lourdios-Ichère, ville dont il est aujourd’hui le maire, il est d’abord berger, puis technicien agricole avant de créer son entreprise. Il sait ce qu’est l’ascenseur social nécessaire à la République, la charge des petits patrons créateurs d’emplois dans leur terroir. Enfant, il ne parle que Béarnais ! Les Alsaciens liront ce qui suivra. Il est né dans la ferme familiale, d’une famille de bergers transhumants. Arrivé à l’école, il ne parlait pas le Français… « L’institutrice devait aller chez une voisine pour savoir ce qu’il avait dit, elle ne le comprenait pas », raconte Marie, sa mère. Comment ne pas évoquer là, l’histoire des Alsaciens jetés au coin […]

Vous n'êtes pas encore abonné et souhaitez lire cet article ?
Découvrez tous nos abonnements et rejoignez-nous.

Pas encore abonné(e) ?
Découvrez Hebdi à partir de 2€ !

Découvrez nos différentes offres d'abonnements et créer votre compte pour accéder à l'ensemble des articles d'HEB'DI Tag
Abonnez-vous